Retour à la liste des conseils
Quelles sont les possibilités de reprise du travail ?

Reprise de travail après une incapacité

La plupart des personnes en incapacité peuvent reprendre spontanément le travail sans programme de soutien dès qu’elles sont suffisamment rétablies.

Il arrive qu’un soutien supplémentaire soit nécessaire.

Vous avez un employeur actuellement ?

Il existe des possibilités de soutien qui vous permettront de reprendre le travail auprès de votre employeur actuel :

Vous ne pouvez pas prester toutes les heures de votre contrat de travail ?

Un horaire à temps partiel pourrait être la solution, tant comme salarié que comme indépendant complémentaire. A cet effet, vous avez besoin d’une autorisation du médecin-conseil de votre mutualité.

Il est important de transmettre votre demande d’autorisation de travail à temps partiel au médecin-conseil de votre mutualité avant de reprendre une activité afin de ne pas être pénalisé. Prenez contact avec votre mutualité.

Il vous est impossible d’effectuer toutes les tâches convenues par votre contrat de travail ?

Une reprise avec des tâches adaptées pourrait être une solution pour vous. Dans ce cas, l’avis du médecin du travail de votre employeur est important.

Prenez rendez-vous avec le médecin du travail via le service du personnel de votre entreprise. Vous pouvez également avertir le médecin-conseil de votre mutualité.

Vous ne voyez pas immédiatement une solution ?

Un projet de réintégration pourrait être intéressant pour vous. Au cours d’un trajet de réintégration, le médecin du travail examine avec toutes les personnes intéressées les possibilités d’un retour progressif à votre fonction antérieure, à un travail adapté au sein de votre entreprise (temporairement ou définitivement), ou à un autre travail. Il doit être approuvé par votre employeur et par  vous-même avant qu’il ne puisse entrer en vigueur.

Introduisez une demande de trajet de réintégration en prenant un rendez-vous avec le médecin du travail ou demandez à un tiers (votre employeur, votre médecin traitant ou le médecin-conseil de votre mutualité) de lancer le trajet de réintégration pour vous.

La reprise de travail à temps partiel, d’un travail adapté ou via un trajet de réintégration vous semble impossible ?

C’est le médecin-conseil de votre mutualité qui pourra examiner les alternatives (possibilités vous permettant de retourner sur le marché de l’emploi, rééducation professionnelle, formation professionnelle) en concertation avec vous et votre médecin traitant.

Vous n’avez pas d’employeur en ce moment ? Ou un retour à votre ancien lieu de travail n’est pas envisageable ?

C’est en accord avec vous que le médecin-conseil de votre mutualité envisagera de choisir les possibilités de soutien qui dirigent vers une formation ou un stage. Pendant cette formation ou ce stage, la reconnaissance de votre incapacité de travail est garantie.

Dans ce cas, le médecin-conseil de votre mutualité collaborera avec les offices d’emploi régionaux (VDAB, Forem, Actiris).

Prenez contact avec le service médical de votre mutualité.

Une question ?

N’hésitez pas à contacter notre service médical au 071/20 52 11 ou via info@lamn.be

 

D’autres questions ?

  1. Consultez le glossaire
  2. Posez votre question via notre chat en ligne
  3. Trouvez une agence à proximité

Nos points de contact

Trouvez une agence à proximité de chez vous :

Pour une question plus précise, n'hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez également prendre rendez-vous via notre formulaire.